Un peu d’histoire

illustration-un-peu-dhistoire

Au XVIIIesiècle

C’est au tout début de ce siècle que l’on verra naître la première chapelle à Butry, en lieu et place de notre actuelle mairie, grâce à un philanthrope du nom de Claude Paulmier.

A partir de 1746, Butry se réunifie sous la main du prince de Conti qui acquiert progressivement la plupart des terres entre L’Isle-Adam et Pontoise, et ce jusqu’en 1779, date de sa dernière acquisition, pour en faire son terrain de chasse. Il s’en séparera finalement en 1782 au profit de son cousin, Monsieur, frère du Roi Louis XVI, futur Louis XVIII. Cette réserve de gibier intouchable sera la cause de nombreux dégâts sur toutes les cultures présentes dans ce périmètre. Non content d’être ainsi abusés, les butryots soutenus par l’Eglise, ajouteront cette doléance dans le célèbre cahier qui sera plus tard un des détonateurs de la révolution de 1789. Butry se retrouve alors sous la même juridiction qu’Auvers.

C’est en janvier 1790 que le village, suite au décret de l’assemblée constituante nouvellement créée, est rattachée géographiquement à la commune d’Auvers dont le premier maire, remplaçant le procureur syndic sous la monarchie, sera Antoine Garrot. A l’aube de la révolution, 184 personnes habitent le village.