Les dangers du monoxyde de carbonne

Gaz inodore, invisible, non irritant, toxique et mortel, le monoxyde de carbone résulte d’une combustion incomplète due au manque d’oxygène au sein d’un appareil utilisant une énergie combustible (bois, charbon, gaz, essence, fuel ou éthanol).

– Il agit comme un gaz asphyxiant et prend la place de l’oxygène dans le sang.
– Il provoque maux de têtes, nausées, fatigue (à faible dose), et dans les cas les plus graves le coma voire le décès.

Chaque année, en France, près de 5 000 personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone et une centaine de personnes en meurent.

           Suis-je concerné ?

L’émission de monoxyde de carbone peut être provoquée par :

      – Le mauvais entretien des appareils de chauffage et de production d’eau chaude.
      – Une mauvaise ventilation ou aération du logement, surtout dans la pièce où est installé l’appareil à combustion.
      – Une mauvaise évacuation des produits de la combustion via les conduits.
      – Une mauvaise utilisation de certains appareils (chauffages d’appoint mobiles utilisés sur de longues durées, braseros utilisés comme               mode  de chauffage, groupes électrogènes placés à l’intérieur…).

Que faire ?

– Respectez les consignes d’utilisation indiquées dans le mode d’emploi de l’appareil (chaudière, chauffe-eau…).

– Chaque année, faites vérifier vos appareils par un professionnel qualifié et faites ramoner mécaniquement les conduits de fumée et de cheminée.
– Aérez régulièrement votre logement et ne bouchez jamais les entrées et sorties d’air.
– N’utilisez jamais en continu des appareils de chauffage d’appoint mobiles. Ils sont conçus pour une utilisation brève.
– Si vous devez utiliser un groupe électrogène, ne le placez jamais à l’intérieur du logement, même dans la cave ou le garage.